Pierre Vial

De Metapedia
Aller à : navigation, rechercher
Pierre Vial
Pierre Vial soutenant Jean-Marie Le Pen lors de l'élection présidentielle de 2007

Pierre Vial (1942-) est un historien et militant français. Après avoir longtemps été l'un des principaux animateurs du GRECE, il devient l'un des principaux théoriciens de la mouvance identitaire. Il est le fondateur et le président de l'association Terre et peuple.

Biographie


Issu d'une famille bonapartiste et nationaliste (son père qui militera aux Jeunesses patriotes, puis au Parti français national-collectiviste devra s'exiler à la "libération", son parrain sera Pierre Clémenti). Pierre Vial, partisan du combat pour l'Algérie française, rejoindra Jeune nation en 1958.

Durant les années 1960, il est membre du Mouvement nationaliste du progrès (MNP) de Dominique Venner. En 1969, il participe à la fondation du Groupement de recherche et d'études sur la civilisation européenne (GRECE). Il s'en est éloigné dans les années 1990, ses positions sur la question raciale étant de plus en plus éloignées de celles considérablement plus nuancées d'Alain de Benoist [1]. Il rejoint le Front national en 1988 et sera élu conseiller municipal Front national de Villeurbanne puis conseiller régional FN de Rhône-Alpes. Il sera considéré comme le principal représentant de sa « tendance néo-païenne » avec l'association Terre et peuple qu'il a fondée en 1995 et qu'il préside depuis.

En 1998, Pierre Vial est partisan de Bruno Mégret lors de la scission du Front national. Passé au MNR, il quitte ce parti en octobre 2001, en désaccord sur deux points fondamentaux avec Mégret : le soutien exagéré qu'il accorde aux États-Unis après les attentats du 11 septembre, et son intention de favoriser l'élection de Jacques Chirac à la prochaine élection présidentielle.

Il se présente en 2003 aux élections cantonales à Villeurbanne avec le soutien du Front national puis il contribue a créer au niveau national et mondial un certain nombre d'organisations ayant pour objet la « défense de la race blanche » dont, en France, le Conseil représentatif des associations blanches. En 2008, il fonde Europe-Identité, une structure politique identitaire. En avril 2009, Pierre Vial annonça son ralliement à la Nouvelle droite populaire et fut coopté dans les instances de direction de ce mouvement; à cette occasion il fit part de son soutien à Carl Lang, dissident du Front national et fondateur du Parti de la France.

Pierre Vial enseigna l'histoire médiévale à l'Université Jean-Moulin - Lyon III où il fut membre de l'Institut d'études indo-européennes jusqu'en 2004.

Ouvrages

  • Pour une renaissance culturelle. Le GRECE prend la parole, Copernic, 1979, (Direction).
  • avec Alain de Benoist, La Mort : traditions populaires, histoire et actualité, Éditions du Labyrinthe, 1983.
  • La bataille du Vercors (1943-1944), Presses de la Cité, 1991. rééd. France loisirs, 1993.
  • avec Jean Mabire, Les Vikings à travers le monde, L'Ancre de marine, 1992, Éditions du Lore, 2007,.
  • Le sang des Glières, Presses de la Cité, 1993.
  • La chevalerie européenne, Défi, 1998.
  • Une Terre, Un Peuple, Terre et Peuple, 2000. Livre préfacé par Guillaume Faye, 300 p.
  • Balades au cœur de l'Europe païenne, Éditions de la Forêt, 2002,(Direction).
  • Vincenot, Pardès, coll. «Qui suis-je?», Grez-sur-Loing, 2009, 128 p.
  • Rites Païens Du Berceau À La Tombe, Les Editions de la Forêt, 2014, T.1, 93 p.; T.2, 148 p.
  • avec Jean Mabire, Les Solstices, histoire et actualité, La Diffusion du Lore, 2018, 224 p.[rééd. de 1975]

Références

  1. Concernant les divergences idéologiques entre le GRECE et Terre et Peuple (le mouvement que dirige Pierre Vial), on lira Charles Champetier, « Une terre, un peuple... et après ? », Éléments n°99.


Liens externes

Lien interne