Parti de la France

De Metapedia
Aller à : navigation, rechercher
Logo du PDF
Le Parti de la France a été créé le 23 février 2009 par des dissidents du Front national emmenés notamment par Carl Lang, alors député européen, ancien Secrétaire général puis vice-Président du Front National.

Le Parti de la France entend incarner la légitimité d’une droite nationale non reniée et inscrire son action politique dans une perspective ambitieuse de rassemblement et de conquête du pouvoir.

Historique

Débuts

Dans son organigramme on relève les noms de Michel Hubault, secrétaire général, Myriam Baeckeroot, trésorière, Bernard Antony (qui quittera ce parti le 3 mars 2011), Direction nationale de la formation et des relations internationales, Martial Bild, Direction nationale de la communication, Louis Chagnon (qui quittera ce parti à la fin du mois de février 2011), Direction nationale aux études et aux projets, et Thomas Joly, secrétaire général.

Le lundi 9 mars 2009, à Paris, le Parti de la France a tenu une conférence de presse commune avec le Mouvement national républicain représenté par Annick Martin, la Maison de la vie représentée par Jean-Claude Martinez et la Nouvelle droite populaire représentée par Robert Spieler afin de se coordonner pour développer une " stratégie d'unité d'action" , aux élections européennes de 2009 mais aussi aux régionales de 2010, en constituant "une force qui doit s'inscrire dans la durée et être la force politique de recours".

Aux Élections européennes du 7 juin 2009, le PdF n'a présenté que trois listes dans les circonscriptions Nord-Ouest, Centre et Sud-Ouest qui ont respectivement obtenu 1,59 %, 1,89 % et 0,92 %, soit une moyenne de 1,35%. Ramené à l'ensemble de la France son score est de 0,47%.

Aux Élections régionales 2010, le PdF n'a présenté que quatre listes dans les régions Basse-Normandie, Haute-Normandie, Picardie et Centre qui ont respectivement obtenu 3,71 %, 1,46 %, 2,02% et 3,55%. Par ailleurs, il a participé à deux listes d'union en Lorraine et Franche-Comté qui ont obtenu respectivement 3 % et 2,46 %.

Aux Élections cantonales de 2011, le Pdf a présenté dix-neuf candidats, qui ont obtenu entre 0,43 et 6,37% avec une moyenne de 3% (les meilleurs scores étant ceux de Bernard Allain (6,37%) en Normandie, de Christophe Devillers (5,98%) en Franche-Comté, d’Annie Fouet (4,34%) et de Thomas Joly (3,13%) en Picardie et d’André Delevallet (3,62%) dans le Nord-Pas-de-Calais).

Dans la perspective des élections présidentielles de 2012, le PdF a participé aux côtés de la NDP et du MNR à la création de l'Union de la droite nationale, confédération de partis soutenant la candidature de son président Carl Lang.

Opinion

Au cours de ses premières années d'existence, beaucoup pensent que le PdF n'aura qu'une existence éphémère.

« Le Parti de la France apparaît, à tort ou à raison, comme constitué d'éléments ayant quitté le FN pour des raisons personnelles et n'offrant pas de perspectives politiques nouvelles. On voit mal comment il pourrait s'installer durablement dans le paysage politique. » Minute, 17 juin 2009, p. 9.

Direction (2020)

Exécutif

  • Sylvie Lambotte : Trésorière

Bureau politique

Christophe Devillers, Réjane Guidon, Bruno Hirout, Roger Holeindre (+), Guy Jovelin, Jean-Marie Lebraud, Éric Pinel, Jean-Claude Rolinat, Jean-François Touzé, Sylvie Lambotte, Valérie Redl, Alexandre Simonnot, Frantz Isorni, Gilles le Tallec, Guillaume Aguillé, Thomas Bègue, Tristan Flint d’Aurac, Benjamin Lematte, Didier Monnin, Marie-Jeanne Vincent, Fabrice Lengelé, Pierre-Nicolas Nups.

Liens externes

Contact

  • Le Parti de la France, 43 route de Saint-Germain, 78860 Saint-Nom-La-Bretèche. Tél. : 01.30.80.55.89 - Fax : 01.30.80.55.86 - Courriel : lepdf@orange.fr