Sparta

De Metapedia
Aller à : navigation, rechercher

Sparta est une revue théorique d'orientation païenne, racialiste et identitaire, fondée en novembre 2020.

Sparta1.png

Sous-titrée « Ordre vital - Perspective ethnoraciale - Critique sociale », la revue entend remplir une fonction décisive d’approfondissement doctrinal et de transmission de l'héritage ancestral indo-européen et contribuer à « tout faire pour se réapproprier un héritage doctrinal et spirituel précis sans jamais passer par les filtres de la culture dominante »[1].

Elle est publiée par les Éditions Aidôs.

Une publication d'études, de recherches et de débats

Présentation

« Sparta, nom de l’épouse d’un fils de Zeus qui renvoie bien sûr à la célèbre cité grecque, est le titre d’une publication sans périodicité fixe des éditions Aidôs. Sparta n’a aucun équivalent dans l’espace francophone et n’a eu que très peu de devancières dans la culture européenne depuis 1945: la revue romaine Ordine Nuovo, essentiellement évolienne; Nouvelle École (dans une certaine mesure); et Mars Ultor, dirigée en Allemagne par Pierre Krebs. Sparta est une publication ouvertement païenne, racialiste et identitaire, qui naît sous le triple parrainage augural du Rig-Veda, de Nietzsche et de Savitri Devi. Sparta, dès son premier volume, fait le pari de la qualité, tant sur le plan graphique, sobre et soigné, que sur celui du contenu. Grâce à Sparta, vos idées sont enfin défendues et affirmées avec rigueur et érudition ; vous y trouverez une écriture élégante, des références dûment vérifiées et complètes, des traductions (de l’allemand, de l’anglais, de l’italien) vraiment fiables. Sparta reflète le professionnalisme et la compétence de collaborateurs qualifiés, qui ont fait leurs preuves depuis longtemps : Jean Haudry, Philippe Baillet, Pierre Krebs, Jean Plantin, David Rouiller, auxquels viendront bientôt s’ajouter d’autres noms ».

Rédaction

Le directeur de la publication est Jean Plantin, le directeur de la rédaction est Philippe Baillet.

Le comité de rédaction comprend Gaëtan Audenarde, Philippe Baillet, Jean Haudry, Pierre Krebs, David Rouiller, Tomislav Sunic.

Parmi les autres contributeurs, on peut mentionner Jean Bataille, Pascal Lassalle, Giovanni Monastra, Ferréol Pellerin, Raimondo Strassoldo.

Forme

Chaque livraison de la revue contient un dossier principal, des articles variés, des comptes-rendus de lecture et une rubrique nécrologique[2].

Les volumes font respectivement 264 p. (vol. I), 264 p. (vol. II), 336 p. (vol. III).

Sommaire des livraisons

Volume I - Novembre 2020

  • Jean Haudry : Aidôs. Histoire et contenu d'une notion
  • Franco Giorgio Freda : Orientations pour la culture intégrale
  • Philippe Baillet : Origine des valeurs, valeur de l'origine et vision païenne du monde. Sémiologie des instincts et codes chiffrés des conditions d'existence : la généalogie selon Nietzsche et la construction du « parti de la vie »
  • Raimondo Strassoldo : L'entrée dans l'art moderne et contemporain, Le problème de l'impressionnisme, L'« art nouveau », L'art d'avant-garde : contexte et matrices
  • Pierre Krebs : Une communauté militante identitaire : Der Dritte Weg
  • Julius Evola : Soldats, société, État

Dossier : Johann J. Bachofen, « Le mythologue du romantisme »

Volume II - Novembre 2021

  • Raimondo Strassoldo : L'américanisation et l'institutionnalisation de l'art contemporain
  • Gianni Vannoni : L'antisémitisme de Gramsci
  • Philippe Baillet : Un catholique traditionaliste face au national-socialisme : entre ignorance et mauvaise foi
  • Tomislav Sunic : Nietzsche (1900-2020) et le signalement moral ostentatoire (virtue signalling) du Système face au « grand remplacement »
  • Tomislav Sunic : La théologie politique de la culpabilité blanche

Dossier : Sparte et son « actualité discontinue »

  • Jean Haudry : Sparte dans la tradition indo-européenne
  • Jean Bataille : La cryptie spartiate: un service de renseignement dans l'Antiquité ?
  • Philippe Baillet : L'« actualité discontinue » de Sparte et son image sous le Troisième Reich

Volume III - Novembre 2022

  • Jean Bataille, « Hélène de Sparte »
  • Raimondo Strassoldo, « Le système social de l’ « art d’avant-garde » et son fonctionnement en mode cybernétique »
  • Tomislav Sunic, « Mnémosyne et Léthé : culture de la mémoire et culture de l’oubli dans le système occidental », « Les études raciales en Allemagne de 1933 à 1945 »
  • David Rouiller, « La question kurde: une approche ethno-identitaire »
  • Ferréol Pellerin, « Albert Cossery, le contemplateur épicurien »

Dossier : mélanges indo-européens

  • Jean Haudry, « La guerre chez les Indo-Européens », « Note sur l’usage impropre de plusieurs termes : « indo-européen », « indogermain », « aryen », « Climatologie des Indo-Européens », « La royauté indo-européenne »
  • Giovanni Monastra, « Royauté, sacerdoce et castes dans l’œuvre d’Arthur M. Hocart (1883-1939) »
  • Jean Haudry, « Note additionnelle sur la « seconde naissance » en Inde »

Distribution

Liens externes

  • « Avec Sparta nous entendons précisément renouer avec des formes de vraie critique sociale », entretien avec Philippe Baillet, directeur de la rédaction, par Breizh-info : [2]

Notes et références

  1. « L’état des lieux et la circonspection », Sparta, , vol. 3, p. 7-11.
  2. On y trouve notamment des nécrologies consacrées à Roger Scruton, Olavo de Carvalho, Claude Polin, Serhiy Zaïkovskyi, Paolo Isotta ou Marc Fumaroli.