Mouvement d'action sociale

De Metapedia
Aller à : navigation, rechercher
Masfourmi.png

Le Mouvement d'action sociale (MAS) était une organisation nationaliste-révolutionnaire française, active entre 2010 et 2016.

Il est entre autre à l'origine de la radio web Méridien Zéro.

Création

En 2008, des militants déçus par le virage idéologique du mouvement des Jeunesses Identitaires (abandon de l'anticapitalisme, de l'antisionisme et des références au nationalisme révolutionnaire), fondent l'association Pro Patria, qui s'autodissout en 2009.

En 2010, d'anciens membres de Pro Patria créent le Mouvement d'action sociale (MAS).

Le nouveau mouvement se réclame du nationalisme révolutionnaire, du solidarisme, de Julius Evola et de l'écologie. Il refuse toute manifestation de nostalgie envers les régimes ou les mouvements du passé. Il se veut communautaire, enraciné, solidaire et écologique. Il prend comme symbole une fourmi.

Son slogan est « social, national et radical ».

Sur le plan géopolitique, il considère la Russie aussi bien que les Etats-Unis comme des ennemis de l'Europe. Il est proche des mouvements nationalistes ukrainiens. L'islam n'est pas, pour le MAS, un ennemi, mais un instrument dont le système se sert pour créer des conflits entre les peuples.

Activités

Le 22 janvier 2011, Frédérique Larocque, l'un des porte parole du mouvement, s'exprime devant la section Vox Populi de Tours à l’occasion de la marche pour la fierté tourangelle.

Le 12 février 2011, Arnaud de Robert, porte-parole lui aussi, se rend aux rencontres des identitaires de Coloma, initié par la section Wallonne de Terre et peuple .

A Paris, les militants du MAS mènent une campagne d'affichage contre les « banksters ». La même année, toujours à Paris, ils se joignent à la version française du mouvement des Indignés.


À partir de 2013, le MAS tente de participer aux mouvements des ZAD (Zone à défendre), dont la ZAD de Sivens. Mais les gauchistes refusent toute coopération, refusant d'y voir autre chose que des « tentatives d'infiltrations fascistes ».

Le 22 novembre 2014, le MAS participe au congrès européen organisé par le GUD, intitulé Réveil des nations, à Nanterre. Participent aussi le Groupe union défense, Synthèse nationale, l'Aube dorée grecque, le Front populaire national, le Mouvement social républicain espagnol, le Mouvement Nation belge et Casapound.

En décembre 2015, le MAS porte son soutien au collectif des Calaisiens en colère,.

Relations européennes

Conférence du MAS au Portugal chez les nationalistes-révolutionnaires du MSN, en février 2016

Le MAS a développé des contacts réguliers avec d'autres mouvements nationalistes-révolutionnaires, identitaires ou patriotes dans plusieurs pays européens. Il a eu entre autres des relations continues avec la Casapound italienne, les Portugais du Movimento social nacionalista et les Suisses de Résistance helvétique. Son ancien porte-parole, Arnaud de Robert, participera d'ailleurs à une conférence intitulée « Stratégies de lutte pour un siècle de fer », organisée par ces derniers en novembre 2016, soit quelques mois après l'autodissolution du MAS.

Le Réseau MAS

Le MAS se donne pour stratégie de construire un réseau de structures multiples et aux activités diverses, implantées au nveau local. Parmi les structures qu'il a mises en place, on peut citer:

Solidarité Populaire

Il s'agit d'une association d'aide aux sans abris, qui organise des maraudes et distributions de nourriture. Elle est dirigée par Gérard Vauban.

La Baffe Lutécienne

La Baffe Lutécienne est un club sportif, au fonctionnement associatif et communautaire, délivrant des enseignements autour des sports de combats de type pieds-poings, proposant un ensemble varié de techniques. Fondé en 2009, il est basé en région parisienne et est toujours actif en 2020.

Groupe Trace

Cette association est un groupe de marche en montagne et de randonnées. Il a organisé, par exemple, une randonnée dans la forêt de Fontainebleau ou encore, une autre dans les Vosges.

Les Editions du Rubicon

La maison d'édition du mouvement, célèbre pour avoir édité et réédité les traductions françaises des ouvrages d'Adriano Scianca, Casapound - Une terrible beauté est née ! (2012) et Casapound - « Tout se réapproprier » (2019). Après la dissolution du MAS, la maison d'édition continue de fonctionner. Elle change toutefois de nom pour devenir les Editions Némésis.

Radio Méridien Zéro

La radio en ligne Méridien Zéro poursuivra ses activités bien après l'autodissolution du MAS (ici: émission diffusée en décembre 2020)

Méridien Zéro est créé, le 4 avril 2010, en tant qu'émission francophone de Radio Bandiera Nera, proche du mouvement italien Casa Pound.

Autodissolution

Le 21 juin 2016, Arnaud de Robert annonce la dissolution du mouvement.

Les Editions du Rubicon, devenues Editions Némésis, la Baffe lutécienne et la radio web Radio Méridien Zéro poursuivent toutefois leurs activités.

Liens externes