Thierry Mudry

De Metapedia
Aller à : navigation, rechercher

Thierry Mudry est un militant et chercheur français, né en 1950, proche de la Nouvelle droite et des courants nationalistes-révolutionnaires.

Il est l'auteur de plusieurs travaux de recherches, notamment sur l'histoire des Balkans.

Biographie

Avocat de profession, Thierry Mudry collabore en tant que chercheur associé à l’Observatoire du religieux d’Aix-en-Provence.

Au sein de la Nouvelle droite, il est l'un des premiers à réintroduire dans les débats et les publications les thèses de Jean Thiriart. Il publie notamment, dans la revue bruxelloise Vouloir une étude sur le concept de parti révolutionnaire historique[1].

Le Partisan européen

Entre 1986 et 1989, il dirige à Béziers la publication d'une petite revue, Le Partisan européen. La revue se réfère à la fois au courant du « Communautarisme européen » de Jean Thiriart et à la tendance Révolution conservatrice de la Nouvelle droite.

La revue appuie la création d'un Forum Provence, qui s'exprimera notamment au cours de la Guerre du Golfe en soutenant l'Irak contre l'agression américaine.

Nationalisme et République

Il est l'un des initiateurs, en juin 1990, avec Michel Schneider et Yves Bataille, du lancement de la revue Nationalisme et république. Son objectif est de structurer et de soutenir les courants nationaux révolutionnaires et nationaux-populaires présents au sein du Front national contre les tendances « réactionnaires » du parti. La revue présente également une ligne anti-américaine, anti-impérialiste et anti-sioniste. Mais elle cesse de paraître en 1992.

Nouvelle Résistance

En 1991, Thierry Mudry est l'un des fondateurs du mouvement Nouvelle Résistance (1991-1996).

Par la suite, il réalise des travaux de recherches, notamment sur l'histoire des Balkans. Il est actuellement l'un des principaux contributeurs de la revue de géopolitique Conflits.

Publications

  • Histoire de la Bosnie-Herzégovine, Ellipses, coll. L'orient politique, mars 1999, 426 p.
  • Guerres de religions dans les Balkans, Ellipses, 2005, 288 p.

Contributions à des ouvrages collectifs

  • « Le Parti historique révolutionnaire », in Vouloir, Bruxelles, 1986
  • « Noel O'Sullivan et les racines rousseauistes et kantiennes du fascisme », in : Thierry Mudry, Armin Mohler et Robert Steuckers, Généalogie du fascisme français, Editions Idhuna, Genève, 1986, 98 p., p. 25-39.
  • Les états généraux de la justice, Scali, 2007, 370 p.
  • Mémoires pour l'avenir. De la tolérance vers la liberté, 2015

Notes et références

  1. Thierry Mudry, « Le Parti historique révolutionnaire », in Vouloir, Bruxelles, 1986