Individualisme

De Metapedia
Aller à : navigation, rechercher
Cette gravure d'Edvard Munch diagnostique la terreur panique de l'individu face à lui-même là où son époque ne voyait que progrès social.

L'individualisme est une mentalité introduite dans la civilisation occidentale par le judéo-christianisme, selon laquelle l'homme individuel abstrait vaut plus que ses appartenances et constitue l'élément de base de l'espèce, avant toute communauté.

L'individu chrétien est "hors du monde", isolé face au Dieu-père qui le dévalue et peut seul lui accorder le salut. De là découle l'égalitarisme. Les idéologies occidentales transposeront dans le social et dans l'histoire (laïcisation) cette individualisation de l'humanité. D'où destruction des organicismes, atomisation des sociétés par l'État et constitution des masses qui sont la contrepartie de l'individualisme. L'homo oeconomicus libéral, le prolétaire des marxistes, l'"être humain" de l'idéologie des droits de l'Homme, sont des conséquences de cet individualisme qui, autant que l'égalitarisme et le rationalisme, caractérise la société et la conception-du-monde dominantes. À l'individualisme, il faut opposer le holisme dans lequel la personnalité est mise en valeur par sa communauté et son peuple, et échappe au narcissisme comme à l'isolement. Dans la perspective holiste, l'homme se réalise pleinement et trouve son épanouissement dans et par le service de sa communauté.