Chaos ethnique

De Metapedia
Aller à : navigation, rechercher

Situation historique dans laquelle un peuple ou une civilisation voient leur substrat ethnique perdre toute homogénéité du fait d'immigrations allogènes massives.

Le chaos ethnique fut un des facteurs de la décomposition de l'Empire et de l'Etat romains, comme de la civilisation égypto-pharaonique et de beaucoup de cités grecques. c'est la situation actuelle de l'Europe en proie à une colonisation de peuplement de la part des populations d'outre-mer. Une civilisation disparaît dès lors que le base ethnique originelle qui fut au fondement de sa culture perd de sa consistance. Sa société originelle devient un patchwork hétérogène qui rend impossible toute idée de cité, de communauté populaire et de destin.

Le chaos ethnique signifie la disparition pure et simple du peuple et de sa civilisation comme de la véritable démocratie, ce qu'estimaient tous les philosophes grecs classiques.

En effet, une population ethniquement hétérogène, divisée en un kaléidoscope de communautés, n'est plus qu'une société anonyme, sans âme et sans solidarité, en proie à des conflits incessants pour la domination, à un racisme endémique (« toute société multiraciale est une société multiraciste »), et ingouvernable du fait de l'absence de vision commune du monde. Le chaos ethnique est donc la porte ouverte à la tyrannie.

Sous couvert de la multiracialité, la civilisation marchande et la "démocratie" actuelle ont fait du chaos ethnique leur programme. Il s'agit de déraciner les hommes de leurs appartenances pour les transformer en consommateurs, unités interchangeables, sans identité. Mais c'est un calcul stupide. Car les hommes ne perdent jamais réellement leur mémoire et leur identité ancestrale. La société du chais ethnique n'aboutit pas à long terme sur la prospérité marchande, l'individualisme harmonieux, la cohabitation républicaine, mais sur le chaos social et politique. Nous commençons à l'entrevoir. De là, comme expliqué précédemment, viendra peut-être l'après chaos, c'est-à-dire la régénération, c'est-à-dire le retour de l'homogénéité.




Articles connexes