Philippe Conrad

De Metapedia
Aller à : navigation, rechercher

Philippe Conrad, né le 29 mars 1945 à Mantes-la-Jolie, est un historien, journaliste, traducteur et essayiste français.

PhilippeConrade1.jpeg

Auteur de dizaines d’ouvrages, il a dirigé la Nouvelle revue d'histoire de 2013 à 2017.

En 2014, il est élu président de l'Institut Iliade lors de son congrès de fondation.

Biographie

Né le 29 mars 1945 à Mantes-la-Jolie, ancien khâgneux du lycée Henri-IV, Philippe Conrad étudie l'archéologie préhistorique et l'histoire de l'art, puis obtient une maîtrise d'histoire (1969) avec un mémoire réalisé sous la direction de l'historien Jean-Baptiste Duroselle.

Il enseigne ensuite l'histoire dans l'enseignement secondaire et supérieur.

Durant ses études universitaires, il milite au sein de la Fédération des étudiants nationalistes.

Il adhère au Groupement de recherche et d'études pour la civilisation européenne, peu de temps après sa création. Il en sera secrétaire général adjoint de 1974 à 1977. Il dirigera la collection « Nation armée » des éditions Copernic (de 1976 à 1980), et le Comité de liaison des officiers et sous-officiers de réserve (CLOSOR) jusqu'en 1976. En 1975, il est l'un des fondateurs, avec Jean Mabire, Michel Marmin, Jean-Claude Valla, Pierre Vial et Jean-Louis Voisin, du mouvement scout Europe jeunesse.

Au début des années 1990, il devient l'un des animateurs de Renaissance catholique.

En 1999, il signe pour s'opposer à la guerre en Serbie la pétition « Les Européens veulent la paix », initiée par le collectif Non à la guerre.

Il dirige pendant un temps sur Radio courtoisie, en compagnie de Bernard Lugan, le Libre journal de Bernard Lugan, qui deviendra le Libre journal des historiens. Il quitte la station courant 2016, et Francis Choisel lui succède. Il reprend son poste courant 2018.

À partir de février 2014, il présente l'émission Passé Présent chaque mardi soir sur TV Libertés, en compagnie de Catherine Gourin et de Jean-Pierre Turbergue. En 2013, il reprend la direction de la Nouvelle revue d'histoire jusqu'à l'arrêt de sa parution en 2017.

Lors de la fondation de l'Institut Iliade, le 20 juin 2014, il en est élu président.

Dans son ouvrage de synthèse Al-Andalus. L’imposture du “paradis multiculturel”, paru en septembre 2020, Philippe Conrad déconstruit le mythe du « paradis multiculturel » qu'aurait, selon les représentants de l'idéologie dominante, la domination musulmane sur l'Espagne entre le VIIIe et le XVe siècle. Il y rétablit la vérité sur ces huit cent ans d’histoire, décrivant la cruauté du sort imposé au « dhimmi », le non musulman, chrétien ou juif : celui-ci fait l’objet d’un traitement juridique et fiscal spécifique, qui marque sa soumission. Il est couramment humilié et marginalisé.

Publications

Ouvrages

  • Les Hittites et les anciennes civilisations anatoliennes, Genève, Éditions Famot, coll. « Grandes Civilisations disparues », 1976.
  • La Civilisation des steppes, Genève, Famot, coll. « Les Grandes Civilisations disparues », 1976.
  • Avec Eddy Bauer et Gilbert Renault, La Bataille d'Arnhem, Glarus, Christophe Colomb, 1986.
  • L'Aventure de la France : images de votre histoire, Paris, Le May, 1987.
  • Louis XVII : l'énigme du roi perdu, Paris, Le May, 1988.
  • Sous la dir. d'Ariette Dugas, L'Or dans la jungle, Paris, Lebaud, coll. « Marges de l'histoire », 1991.
  • Avec Nicolas Sevaux, Ils étaient cinq dans les tranchées, Saint-Martin-des-Entrées, Heimdal, 1993, réed. 2014.
  • Le Sang de la Marne : septembre 1914, Bayeux, Heimdal, 1994.
  • Avec Jean-Pierre Turbergue, De La Fayette au Débarquement, deux siècles d'amitié franco-américaine, Paris, Italiques, 1994.
  • Franco, Bassillac, Chronique, coll. « Chroniques de l'histoire : 20e », 1997.
  • Pétain, Bassillac, Chronique, coll. « Chroniques de l'histoire : 20e », 1997.
  • Histoire de la Reconquista, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Que sais-je ? », numéro 3287, 1998.
  • Le Poids des armes : guerre et conflits de 1900 à 1945, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Major », 2004.
  • Égypte (préf. Jean Leclant), P., PUF, coll. « Culture guides Clio », 2007, IX + 397 p..
  • 1914 : la guerre n'aura pas lieu, Genèse, 2014.
  • dir. ouvr. collectif, Ce que nous sommes : aux sources de l’identité européenne, Paris, Institut Iliade/Pierre-Guillaume de Roux, 2018, 200 p.
  • dir. ouvr. collectif, Les 300 jours de Verdun, Triel-sur-Seine, Italiques, 2018[1].
  • Al-Andalus : L'imposture du mythe du "paradis multiculturel", La Nouvelle Librairie, coll. « Longue mémoire de l'Institut Illiade », 70 p., 2020.

Traductions

  • Mario Sartor, Les Passeports de l'art : Yucatán, terre maya, t. IV, Paris, Transalpines, 1984.
  • Werner Johannowsky, Les Passeports de l'art : Paestum, t. IX, Paris, Transalpines, 1984.
  • Ernesto De Miro, Les Passeports de l'art : Agrigente, la vallée des temples, t. XVI, Paris, Transalpines, 1984.
  • Roberto Salvini, Raphaël au Vatican, Paris, Transalpines, 1984.

Notes et références

  1. Prix Honneur et Patrie 2018 de la société de la Légion d'Honneur