TV Libertés

De Metapedia
Aller à : navigation, rechercher
Logo de TV Libertés

TV Libertés est une télévision sur internet de tendance patriotique qui a commencé à émettre à la fin du mois de janvier 2014. Elle fait partie du groupe de presse Libertés.

Martial Bild déclare le 30 janvier 2014 lors du lancement de la chaîne que TV Libertés sera "non partisane, participative, mais aussi, et c'est important, libre et indépendante". Son président est Philippe Milliau, son directeur de rédaction Martial Bild.

Pour s’assurer popularité et reconnaissance, TV Libertés compte sur son lot de personnalités. En tête : Robert Ménard, ex-journaliste à i>Télé, RTL et Sud Radio et fondateur de Reporters sans frontières. Ce dernier anime (à partir du mois d’avril 2014), une émission intitulée « Ménard en liberté » où il questionne sans concession différents invités.

Jean-Yves Le Gallou, créateur de la Fondation Polémia, dispose également de sa tribune dans l’émission « E-Media » qui « traite notamment de l’actualité médiatique au travers du traitement donné par les grands médias aux principaux phénomènes d’actualité ».

Chaque jour, un journal télévisé d’une heure présenté par Élise Blaise et Olivier Frèrejacques s’attache à la « présentation des nouvelles de l’actualité », mais proposera aussi « des reportages de terrain et des interviews de personnalités ».

Autres émissions prévues : « Café Voltaire » qui sera animée par Robert Ménard et la journaliste Gabrielle Cluzel, cette émission consistera en « des débats d’actualité entre contributeurs importants de Boulevard Voltaire » ; « Perles de culture », une émission présentée par Anne Brassié qui traitera, entre autres, de littérature, de cinéma, de musique et de théâtre ; enfin, une émission « Passé/Présent » présentée par l’historien Philippe Conrad qui proposera des « rétrospectives historiques, des entrevues (interviews) et des débats sur les livres ayant fait l’actualité de la recherche historique ».

Texte à l'appui

Pourquoi une nouvelle chaîne de télévision ?

Lors des manifestations contre l’ouverture du mariage et de l’adoption aux couples de même sexe, nous avons constaté un décalage grandissant entre les attentes des Français et le traitement de l’information par les médias classiques, particulièrement pour le premier d’entre eux : la télévision.

En dépit du succès historique de ces manifestations, qui ont rassemblé par trois fois plus d’un million de Français de toutes conditions dans les rues de Paris, toutes les grandes chaînes de télévision se sont obstinées à dépeindre cet authentique mouvement populaire comme une réaction marginale, sous-évaluant systématiquement le nombre des manifestants et caricaturant leurs revendications.

Après un mouvement d’une telle ampleur, nous ne pouvions pas ne pas redonner la parole à ces Français jusqu’alors silencieux, majoritaires dans le pays et qui n’étaient montrés à la télévision que pour y être ridiculisés.

C’est aussi pour pallier ce manque que nous créons TV Libertés, qui montera progressivement en puissance à partir du début de l’année prochaine, avec une augmentation progressive des temps de diffusion et du nombre de téléspectateurs.

Pour produire nos émissions, nous avons réuni une équipe de journalistes et de professionnels experts des médias, ainsi que plusieurs personnalités reconnues du grand public pour leur qualité.

Cette nécessité d’être en phase avec les attentes des Français nous oblige à répondre à leur demande d’une meilleure information et d’un média qui leur parle et les représente. Cette contrainte apparente est en réalité la force de TV Libertés.

C’est elle qui assurera que nous produirons une chaîne de qualité, tant sur le plan de la rigueur de l’information que de la richesse des émissions.

Deuxième anniversaire et perspectives

Elise Blaise, la présentatrice du Journal Télévisé

TV Libertés fête le samedi 30 janvier 2016 son deuxième anniversaire au sein de ses locaux situés près de Paris. Parmi les invités figurent les Députés européens Jean-Marie Le Pen et Bruno Gollnisch. Le président de la chaîne Philippe Millau a annonce que le Groupe Liberté lancera d’ici mai 2016 « Radio Libertés », ainsi qu’un site Internet appelé « Eurolibertés » animé par Philippe Randa qui traitera de l’actualité des droites européennes et des mouvements culturels d’importance sur le vieux continent. Parallèlement, une société de production destinée à créer du contenu pour le Groupe Libertés mais aussi d’autres médias, sera lancée dans les prochaines semaines. Elle sera baptisée Bulldog, « comme le chien qui mord et qui ne lâche pas ». Sans oublier la création d’un deuxième studio TVLibertés et d’une agence de presse en Europe de l’Est.

La fille d’Alexandre Douguine, le célèbre théoricien russe néo-eurasiste, est présente et a assure l’équipe de TV Libertés du soutien de son père qui, selon elle, ne raterait pour rien au monde « Bistro Libertés », l’émission présentée par le directeur de la chaîne, Martial Bild.

Sources

Ouvrage Le Défi consacré à TV Libertés et aux organes de presse liés à ce média
  • POUBLON Marie-Simone et RANDA Philippe, Le Défi, Dualpha, Paris, 2019.

Lien

  • Vidéo de présentation de TVLibertés : [1]