Maurice Barrès

De Metapedia
Aller à : navigation, rechercher

Maurice Barrès, né le 19 août 1862 à Charmes dans les Vosges et mort le 4 décembre 1923 à Neuilly-sur-Seine, est un écrivain et homme politique français, figure de proue du nationalisme français. Il est l'un des maîtres à penser de la droite nationaliste avant la Première guerre mondiale, ainsi que durant l'entre-deux-guerres.

Biographie

Il succède à Paul Déroulède à la tête de la Ligue des patriotes, juste avant le déclenchement de la Première Guerre mondiale.

Idées

Maurice Barrès estime qu'il n'y a pas de race française.

Œuvres

Romans

  • Le Culte du Moi (trilogie romanesque)
  • Sous l'œil des barbares, Paris, Lemerre, 1888
  • Un homme libre, Paris, Perrin, 1889
  • Le Jardin de Bérénice, Paris, Plon-Nourrit, 1891, 213 p.
  • L'Ennemi des lois, Paris, Perrin, 1893
  • Le Roman de l'énergie nationale (trilogie romanesque)
  • Les Déracinés, Paris, Fasquelle, 1897
  • L'Appel au soldat, Paris, Fasquelle, 1900
  • Leurs figures, Paris, Juven, 1902
  • Les Bastions de l'Est (trilogie romanesque)
  • Au service de l'Allemagne, Paris, A. Fayard, 1905
  • Colette Baudoche - Histoire d'une jeune fille de Metz, Paris, Juven, 1909
  • Le Génie du Rhin, Paris, Plon, 1921
  • La Colline inspirée, Paris, Émile Paul, 1913
  • Huit jours chez M. Renan, Paris, Émile Paul, 1913
  • Un jardin sur l'Oronte, Paris : Plon, 1922
  • Le Jardin de Bérénice, Pour Les Cent Bibliophiles, 1922, 170 p., avec pointes-sèches en couleurs de Malo-Renault (1870-1938)
  • Le Mystère en pleine lumière, Paris, Plon, 1926

Théâtre

  • Une journée parlementaire (comédie de mœurs en 3 actes), Paris, Charpentier et Fasquelle, 1894

Récits de voyages

  • Du sang, de la volupté et de la mort, éd. Plon, Paris, 1894, 253 p.
  • Amori et Dolori sacrum. La mort de Venise, éd. Émile-Paul frères, Paris, 1903, 289 p.
  • Le Voyage de Sparte, éd. Émile-Paul, Paris, 1906, 301 p.
  • Greco ou le Secret de Tolède, Plon-Nourrit, Paris, 1911, 185 p
  • Une enquête aux pays du Levant, t. 1, Plon-Nourrit, Paris, 1923, 312 p.
  • Une enquête aux pays du Levant, t. 2, Plon-Nourrit, Paris, 1923, 242 p.

Ouvrages politiques

  • Scènes et Doctrines du nationalisme, Paris, Félix Juven, 1902; rééd. Editions du Trident, Paris, 1987, 354 p.
  • Les Amitiés françaises, Paris, Félix Juven, 1903, 270 p.
  • Ce que j'ai vu à Rennes, Paris, E. Sansot et Cie, 1904, 142 p.
  • Ce que j'ai vu au temps du Panama, Paris, E. Sansot et Cie, 1906, 161 p.
  • Le Jubilé de Jeanne d'Arc, Paris, 1912, 22 p.
  • La Grande pitié des églises de France, Paris, éd. Émile-Paul, 1914, 302 p.
  • Une visite à l'armée anglaise, Paris, Berger-Levrault, 1915, 112 p.
  • Les Diverses Familles spirituelles de la France, Paris, Émile-Paul frères, 1917, 316 p.

Ouvrages consacrés à la Première guerre mondiale

Sources

Cité dans

  • Collectif, « La fabrique des races », in L’Histoire de mars 2022, p. 28 à 89.