Otto Rahn

De Metapedia
Aller à : navigation, rechercher
Otto Rahn
Otto Rahn (1904-1939), écrivain et archéologue allemand.

Biographie

Otto Rahn est né le 18 février 1904 de Charles et Clara Rahn, à Michelstadt dans le Odenwald. Au lycée, il se passionne pour l'étude du Moyen-Age, et tout particulièrement du Catharisme et des bases de sa spiritualité. Rahn devait expliquer, plus tard, que ce sujet avait été pour lui une première source d’inspirations.

En 1922 il commence des études de droit qu’il suspendra, peut-être pour raisons financières, entre 1925 et 1928. Au début des années 1930 il s’installe dans le Razès, pour étudier l’histoire du Catharisme.

Rahn mène plusieurs expéditions dans l'Ariège français (Pyrénées) où il espérait prouver la véracité historique de la légende de Parsifal de Wolfram von Eschenbach et ainsi trouver le Graal qu'il croyait être un symbole païen. Il y rencontre entre autres Antonin Gadal, Maurice Magre, Déodat Roché et la comtesse de Pujol-Murat.

Il est l'auteur de deux ouvrages consacrés à la légende du Graal et à la croisade contre les Albigeois, Croisade contre le Graal (Kreuzzug gegen den Graal, die Geschichte der Albigenser, 1933) et La Cour de Lucifer (uzifers Hofgesind, eine Reise zu den guten Geistern Europas, 1937).

« La thèse d'Otto Rahn consistait pour l'essentiel à assimiler le château de Montségur à Montsalvage, le légendaire château du Graal, pour des raisons étymologiques. » René Nelli, préface de Croisade contre le Graal.

Le succès de son premier ouvrage avait attiré l'attention de Heinrich Himmler, qui s'intéressait aux thèmes ésotériques. Rahn entra dans la Schutzstaffel (SS) comme archéologue en 1934 pour pouvoir effectuer ses recherches sur le catharisme. En 1939, il fut dénoncé pour son homosexualité et démissionna de l'organisation. Otto Rahn est mort dans la nuit du 13 au 14 mars 1939 dans le froid glacial d’une montagne près de Kufstein (Autriche), sur le glacier de l'Empereur sauvage. Son corps congelé ne sera retrouvé que deux mois plus tard. Selon certains il se serait suicidé à la manière cathare (endura).

Bibliographie

Ouvrages sur Otto Rahn

Liens externes