Octobre 25

De Metapedia
Aller à : navigation, rechercher
  • 732 : Bataille de Poitiers. Charles Martel à la tête des armées franques, venu à l'appel du duc Eudes d'Aquitaine, stoppe l'invasion des sarrasins. Durant la bataille leur chef, Abd al-Rahman est tué et ils refluent vers le sud en abandonnant leur butin. En raison de l'écrasante victoire et de la personnalité de Charles Martel qui est le grand père de Charlemagne, cette victoire reste l'une des dates clés de l'histoire de France.
Depuis les années soixante où la France est submergée par l'immigration nord-africaine, cette bataille est devenue peu à peu une référence pour les nationalistes qui établissent le parallèle entre les deux situations.
  • 1920 : Lord Terence Mac Swiney, le maire nationaliste irlandais de la ville de Cork, dans le sud de la Verte Eirinn, meurt dans une prison anglaise, après 73 jours de grève de la faim. Il était un militant du Sinn Fein et avait refusé d’abandonner ses convictions pour conserver ses honneurs et ses positions. Lord Mac Swiney demeure, dans la mémoire vive des Irlandais, une des victimes les plus sublimes de la barbarie britannique. Une chanson poignante, souvent chantée en Irlande, rappelle sa mémoire et incite le peuple à la vengeance. La mort de cet aristocrate ami du peuple, qui confine à la sainteté, radicalisera le mouvement irlandais. Sous l’énergique direction de Michael Collins, l’Irish Republican Army passera à l’offensive, repèrera les agents britanniques en poste à Dublin et les abattra sans pitié dans les rues de la capitale irlandaise, dès le 20 novembre 1920, où 14 d’entre eux paieront de la mort leurs crimes contre la nation irlandaise. Le 21 novembre 1921, les Britanniques se vengent et massacrent au hasard 72 personnes dans les rues de Dublin : c’est le fameux « Bloody Sunday ». La spirale de la violence est enclenchée, mais elle conduira à la victoire des nationalistes irlandais et à l’indépendance du pays. Le 21 octobre 1921, un an après la mort de Mac Swiney, les Britanniques sont contraints de négocier avec les indépendantistes républicains irlandais.