Cercle Proudhon

De Metapedia
Aller à : navigation, rechercher
Le Cercle Proudhon est un groupe de réflexion à la confluence du mouvement nationaliste et du mouvement syndicaliste.

Histoire du Cercle

L’idée du Cercle Proudhon a été lancée en mars 1911 par Henri Lagrange, mais c’est Georges Valois qui a pensé à le placer sous le patronage de Proudhon. Ce cercle est officiellement fondé à l’occasion d’une première conférence publique organisée le 16 décembre 1911, en présence de Charles Maurras, mais sa première réunion interne, annoncée dans L’Action française, s’est tenue le 3 octobre.

Dès janvier 1912, les travaux sont publiés dans les cahiers éponymes au rythme d’un cahier par trimestre. Leur parution cesse à l’été 1914. Les principaux contributeurs étaient Edouard Berth, ami de Georges Sorel, le jeune Camelot du Roi Henri Lagrange, Georges Valois et Gilbert Maire.

Dans son livre L’Action française et la religion catholique (1913), Charles Maurras explique comment et sur quelles bases s'est fondé, à l'Action française, le Cercle Proudhon : « Les Français qui se sont réunis pour fonder le Cercle Proudhon sont tous nationalistes. Le patron qu'ils ont choisi pour leur assemblée leur a fait rencontrer d'autres Français, qui ne sont pas nationalistes, qui ne sont pas royalistes, et qui se joignent à eux pour participer à la vie du Cercle et à la rédaction des Cahiers. Le groupe initial comprend des hommes d'origines diverses, de conditions différentes, qui n'ont point d'aspirations politiques communes, et qui exposeront librement leurs vues dans les Cahiers. Mais, républicains fédéralistes, nationalistes intégraux et syndicalistes, ayant résolu le problème politique ou l'éloignant de leur pensée, tous sont également passionnés par l'organisation de la Cité française selon des principes empruntés à la tradition française, qu'ils retrouvent dans l'œuvre proudhonienne et dans les mouvements syndicalistes contemporains... ».


Cahiers du cercle Proudhon

Les cahiers (1912-1914) ont été intégralement réédités en 2007 aux Éditions Avatar assortis d'une longue et éclairante préface d'Alain de Benoist.

Bibliographie

  • Georges Navet, « Le Cercle Proudhon (1911-1914). Entre le syndicalisme révolutionnaire et l'Action française », Mil neuf cent. Revue d'histoire intellectuelle, n°10, 1992, p. 46-63.
  • Géraud Poumarède, « Le Cercle Proudhon ou l'impossible synthèse », Mil neuf cent. Revue d'histoire intellectuelle, n°12, 1994, p. 51-86.
  • Zeev Sternhell, La Droite révolutionnaire, 1885-1914, Gallimard/Folio.
  • François Huguenin, À l'école de l'Action française, Lattès, 1999.

Liens externes