Metapedia connaît une importante phase d'expansion et nous avons, de ce fait, besoin de votre aide pour l'accroître : faîtes un don pour la cause.

Daniel Bensoussan

De Metapedia.

Daniel Bensoussan (connu aussi comme Daniel Bensoussan-Bursztein), militant identitaire et national de confession israélite.

Fils de Georges Bensoussan (rédacteur en chef de la Revue d'histoire de la Shoah et responsable éditorial au Mémorial de la Shoah de Paris), très hostile à l'immigration extra-européenne, Daniel Bensoussan s'est donné comme tâche de “réconcilier et rapprocher” la droite nationale et la communauté juive.

Pour ce faire, il eut des contacts étroits avec le Bloc identitaire et le Groupe Sparte, avant d'adhérer au Mouvement national républicain, convaincu que le Front national était “désespérément antisémite”.

A l'automne 2008, son nom a figuré, un court instant, dans la liste des dirigeants de la Nouvelle droite républicaine [1] où il occupait le poste de "délégué aux relations extérieures".

En septembre 2010, Daniel Bensoussan est apparu dans la liste des collaborateurs du site du Centre communautaire juif laïc de Belgique, et a signé un article antifasciste dans la revue sioniste de gauche Regards[2], ce qui semble indiquer qu'il était alors "passé à gauche" et avait abandonné ses "erreurs de jeunesse"; mais en septembre 2011, il est réapparu "à droite", cette fois dans la proximité du Front national. Cela tout en continuant à collaborer au site du Centre communautaire laïc juif (il y signe, par exemple, un papier sur "Le dialogue judéo-musulman en France d'hier à aujourd'hui" le 17/12/2011).


Notes

  1. Voir Nation presse info .
  2. Article reproduit sur le site antifa "Résistances"
Outils personnels