Novopress

De Metapedia
Aller à : navigation, rechercher

Novopress est un site web français d'information, proche de la mouvance identitaire et du Bloc identitaire en particulier.

Autocollant de Novopress

Historique

Novopress naît à la fin du second semestre 2004 d'une scission d' Altermedia. Une partie de la rédaction souhaite suivre en effet la « révolution culturelle identitaire », tandis qu'une autre partie, celle qui dirige le site, entend maintenir une ligne nationaliste-révolutionnaire semblable à celle du début des années 1990.

Novopress se présente ainsi « Novo signifie, en latin, « renouveler » ou encore « refaire ». Novopress se donne comme objectif de refaire l’information face à l’« idéologie unique ». Mais ce travail de réinformation ne peut pas se faire seul. La complémentarité entre les différentes plateformes existantes doit permettre de développer un véritable écosystème réinformationnel ».

En parallèle à ce travail de réinformation, Novopress tend à apparaître comme un porte-parole du Bloc identitaire (devenu en 2016 « Les Identitaires ») dont il publie régulièrement les communiqués. Le contenu du site a été initialement décliné dans des versions plus ou moins régionalisées ciblant l'Alsace, l'Aquitaine, la Bretagne, la Catalogne et la Flandre, les villes de Lyon, Nice et Paris, ainsi que le Québec et la Suisse. Des adaptations étrangères visant l'Espagne, l'Italie et le Portugal ont également été tentées. Ces versions diversifiées ont été mises en sommeil début 2013.

Jusqu'en juin 2011, Novopress est dirigé par Bruno Larebière (sous le pseudonyme de Bruno Vendoire), par ailleurs responsable communication au bureau exécutif du Bloc identitaire, qu'il a quitté pour militer en faveur de la réélection de Nicolas Sarkozy dès le 1er tour de la présidentielle de 2012.

Victime de l'étiolement de la mouvance identitaire au cours des années 2010, Novopress a progressivement produit moins de contenu original et s'est mis à relayer plus d'articles provenant d'autres médias, sites et blogues de la droite nationale ou conservatrice, plus particulièrement Présent, Polémia, Le Salon beige, Causeur, Valeurs actuelles, Boulevard Voltaire, TV Libertés, L'Insolent, Bernard Lugan ou Ivan Rioufol.

Le site Novopress poursuit toutefois ses activités.

Sources

  • Anaïs Voy-Gillis, L’Union européenne à l’épreuve des nationalismes, coll. Lignes de repères, Éditions du Rocher, Monaco, 2020, p. 182.

Liens et références externes