Joseph Görres

De Metapedia
Aller à : navigation, rechercher

Johann Joseph von Görres, né à Coblence le 25 janvier 1776, mort à Munich le 29 janvier 1848, est un journaliste, philosophe et théologien allemand.

Fils d'un commerçant, il naît à Coblence et s'enthousiasme dans sa jeunesse pour la Révolution française. Ensuite déçu par celle-ci, il milite dans les rangs antinapoléoniens, puis découvre la grandeur du Moyen-Age allemand et s'éloigne définitivement du rationalisme t des Lumières. Il se convertit au catholicisme en 1819.

De 1827 à sa mort en 1848, Görres enseigne à l'université de Munich et réunit autour de lui une partie de l'élite intellectuelle du catholicisme allemand.

Il est notamment l'auteur d'un ouvrage énorme d'histoire de la mystique, d'une érudition exceptionnelle, Die christliche Mystik en 5 tomes.

Œuvres

traductions françaises

  • La mystique divine, naturelle et diabolique (Die christliche Mystik, 1836-1842), trad. Charles Sainte-Foi (1854-1855), Paris, Poussielgue-Rusand, rééd. Hachette Livre BNF 2012-2013
    • vol. I (la mystique divine), 425 p.
    • vol. II (la mystique divine), 364 p.
    • vol. III (la mystique naturelle), 464 p.
    • vol. IV (la mystique diabolique), 538 p.
    • vol. V (la mystique diabolique), 510 p.
    • La Mystique divine, naturelle et diabolique, trad. Charles Sainte-Foi, Grenoble, Jérôme Millon, 1992, 667 p.
    • La Mystique diabolique, trad. Charles Sainte-Foi, 588 p., rééd. 2009
  • Exposition d'un système sexuel d'ontologie, Montbéliard, 1846
  • Histoire de l'extatique de Caldern, trad. Charles Sainte-Foi (1842)
  • Les Stygmatisées du Tyrol, ou L'extatique de Kaldern et la patiente de Capriana, trad. Léon Boré, 1843, 199 p.
  • L'Allemagne et la Révolution, trad. Scheffer (1819)
  • Le Bienheureux Nicolas de Flue et les confédérés à l'Assemblée de Stanz, trad. Guido Görres, 1840, 115 p.
  • Le grand réformateur du seizième siècle, opposé au prétendu réformateur, trad. Félix Mertian, 1844

Bibliographie

  • Franz Schultz, Joseph Görres als Herausgeber, Litterarhistoriker, Kritiker, im Zusammenhange mit der jüngeren Romantik dargestellt, Mayer und Müller, 1902, 248 p.