Günther Deschner

De Metapedia
Aller à : navigation, rechercher
Günther Deschner

Günther Deschner, né le 14 mai 1941 à Fürth, est un historien, cinéaste documentaire et journaliste allemand, apparenté aux courants de la Neue Kultur et de la Nouvelle droite.

Il est connu aussi pour ses recherches consacrées aux problématiques du Moyen-Orient et pour son soutien à la cause kurde.

Biographie

Deschner fait des études d'histoire et de science politique à l'université d'Erlangen-Nürnberg. En 1968, il soutient sa thèse de doctorat consacrée à l'influence d'Arthur de Gobineau en Allemagne. Il travaille ensuite dans la presse, notamment pour le quotidien Die Welt, ainsi que pour des revues comme Criticón, pour l'hebdomadaire Junge Freiheit, et pour la revue du GRECE Nouvelle École.

À la fin des années 1980, il commence à tourner aussi des reportages et des documentaires.

Le travail biographique de Deschner consacré à Reinhard Heydrich

Il est l'auteur de travaux de recherches sur différentes périodes de l'histoire allemande, dont la Prusse du XVIIIème siècle et le Troisième Reich. Il publie notamment, en 1977, une biographie de Reinhard Heydrich (1904-1942), qui est considérée comme le premier travail de référence sur le sujet.

De décembre 2009 à mars 2011, il est le rédacteur en chef du magazine d'information Zuerst!.

La cause kurde

Deschner s'intéresse très tôt à la cause kurde. À partir de 1972, il effectue plusieurs séjours au Kurdistan et suit les évolutions du nationalisme kurde. Il s'est notamment entretenu avec Mustafa Barzani, avec Jalal Talabani, le président de l'Union patriotique du Kurdistan, et avec le président et fondateur du Parti des travailleurs du Kurdistan, Abdullah Öcalan, désormais emprisonné en Turquie depuis 1999.

Il est l'auteur de plusieurs ouvrages, comme Saladins Söhne (Les fils de Saladin, 1983), Die Kurden - Das betrogene Volk (Les Kurdes, le peuple dupé, 1989) et Die Kurden - Volk ohne Staat (Les Kurdes, un peuple sans État, 2003), dans lesquels il décrit en profondeur les conditions historiques, politiques et économiques de l'existence du peuple kurde. Il dresse un bilan tragique de l'histoire du destin du peuple kurde, déclarant que celui-ci joue le rôle de pions sacrifiés sur le grand échiquier de la politique internationale.

Œuvres

Deschner, un néo-droitiste passionné par la question kurde
  • Gobineau und Deutschland: Der Einfluß von J. A. de Gobineaus „Essai sur inégalité des races humaines“ auf die deutsche Geistesgeschichte 1853-1917, Erlangen-Nürnberg 1968, Thèse de doctorat soutenue à l'université d'Erlangen-Nürnberg, Philosophische Fakultät, 2. février 1968, 194 p.
  • Reinhard Heydrich. Statthalter der totalen Macht, Bechtle, Esslingen am Neckar 1977, Rééd.: Reinhard Heydrich. Biographie eines Reichsprotektors. 5. erweiterte Auflage, Universitas, München 2008, (ISBN 978-3-8004-1482-6).
  • Saladins Söhne: Die Kurden – das betrogene Volk, Droemer Knaur, Munich, 1983, 350 p.
  • Der 2. Weltkrieg. Bilder, Daten, Dokumente, Bertelsmann, Gütersloh/Berlin/München/Wien 1983 (ISBN 3-570-05345-8)
  • Gab es ein „Unternehmen Barbarossa“ der Westmächte? Eine historische Betrachtung, Kleine SWG-Reihe, Heft 42, . SWG, Staats- und Wirtschaftspolitische Gesellschaft, Hamburg 1984 (ISBN 3-88527-063-3)
  • Die Kurden, das betrogene Volk, Straube, Erlangen/Bonn/Wien, 1989, 352 p.
  • Die Kurden - Volk ohne Staat - Geschichte und Hoffnung, Herbig, Munich, 2003, 350 p.
  • Bomben auf Baku, Kriegspläne der Alliierten gegen die Sowjetunion 1939/1940, Éditions Antaios, Schnellroda, 2009. (ISBN 978-3-935063-87-6)
  • Friedrich der Große und sein Preußen in historischen Gemälden, Orion-Heimreiter, Kiel, 2010. (ISBN 978-3-89093-900-8)

Liens externes

  • Ouvrages de Günther Deschner sur le site Internet de la Bibliothèque nationale allemande : [1]