Roger Coudroy

De Metapedia
Aller à : navigation, rechercher

Roger Coudroy est le premier Européen tombé les armes à la main dans les rangs de la résistance palestinienne en 1968.

Rogercoudroy.png

Militant de Jeune Europe, il a cherché, par son exemplarité, à initier une convergence des luttes anti-impérialistes.

Biographie

Né en Belgique en 1935, Roger Coudroy fait ses études et travaille en France, où il milite dans l'organisation Jeune Europe, dirigée par Jean Thiriart, avant de se rendre au Moyen-Orient où il sera employé dans différentes entreprises entre Beyrouth et Koweït. Trois années lui permirent non seulement d'assister à la tragédie du peuple palestinien, mais de se rendre compte qu'engager sa responsabilité historique contre l'impérialisme (dont le sionisme est un allié objectif) dépassait largement les frontières, que ce soient celle de l'Europe ou de la Nation Arabe. Il quitta son poste d'ingénieur à la firme Peugeot à Koweït et rejoignit les feddayin palestiniens. En camouflant sa mort au combat le 3 juin 1968 (présentée à la presse comme un accident de nettoyage de son arme), les services israëliens et leurs alliés voulaient faire croire qu'ils n'avaient en face d'eux que quelques « Arabes fanatiques et revanchards ».

Moins d'un mois après son entrée dans un camp d'entraînement d'El Fatah (Mouvement National de Libération de la Palestine), Roger Coudroy insistait déjà pour prendre part aux actions de commando « parce que ceux qui combattent sont les seuls hommes qui savent substituer l'espoir à la détresse ».

Bibliographie

  • J'ai vécu la résistance palestinienne, Roger Coudroy, publié par l'Organisation de libération palestinienne, Beyrouth, 1969, 87 p.
  • Widerstand in Palästina, brochure en allemand sans date ni éditeur, 82 p.
  • Ho vissuto la Resistenza Palestinese. Un militante nazionalrivoluzionario con i Fedayin, Préf. et notes de Claudio Mutti et d'Andrea N. Strumellio, Passaggio al bosco, Florence, 2018, 158 p.
Rogercoudroy2.png