Nicolas Sarkozy

De Metapedia
Aller à : navigation, rechercher

Nicolas Sarközy de Nagy-Bocsae, dit Nicolas Sarkozy, né le 28 janvier 1955 à Paris, est un homme politique et d'État français, qui a été président de la République française du 16 mai 2007 au 15 mai 2012.

Nicolas Sarkozy

Biographie

Il a été maire de Neuilly-sur-Seine, député, ministre du Budget, porte-parole du gouvernement, président par intérim du Rassemblement pour la République (RPR). À partir de 2002, il est ministre de l'Intérieur (à deux reprises), ministre de l'Économie et des Finances et président du conseil général des Hauts-de-Seine. Il est alors l'un des dirigeants les plus en vue de l'Union pour un mouvement populaire (UMP), qu'il préside de 2004 à 2007.

Élu président de la République en 2007 avec 53,1 % des suffrages face à Ségolène Royal, il inaugure une rupture de style et de communication par rapport à ses prédécesseurs. Candidat à sa réélection en 2012, il obtient 48,4 % des voix au second tour, s’inclinant face à François Hollande.

Après son départ de la présidence, il siège pendant quelques mois au Conseil constitutionnel, dont il est membre de droit et à vie. En 2014, il reprend la présidence de l'UMP, qu'il fait renommer Les Républicains. Il quitte la tête du parti en 2016 pour se présenter, sans succès, à la primaire présidentielle de la droite et du centre.

Il se met ensuite de nouveau en retrait de la vie politique et doit faire face à plusieurs affaires judiciaires, dont l'affaire Sarkozy-Kadhafi, l'affaire Bygmalion dans laquelle il est condamné en 2021 à un an de prison ferme pour financement illégal de sa campagne électorale de 2012, et l'affaire Sarkozy-Azibert — dans laquelle, en 2021, il est condamné en première instance à un an de prison ferme pour corruption et trafic d'influence, un jugement dont il interjette appel.

Famille

Nicolas Sarkozy et Carla Bruni-Tedeschi

Nicolas Paul Stéphane Sarközy de Nagy-Bocsa naît le 28 janvier 1955 dans le 17e arrondissement de Paris. Il est le fils de Pál (francisé en Paul) Sarközy de Nagy-Bocsa (né en 1928), immigré hongrois, et d'Andrée Mallah (1925-2017). La mère d’Andrée, Adèle Bouvier, est française catholique, née à Lyon (Rhône), et son père, Bénédict Mallah1, est un juif séfarade de Thessalonique (Empire ottoman).

Nicolas Sarkozy a deux frères : Guillaume (1951) et François (1959). Après avoir divorcé, Pál Sarkozy se remarie trois fois. De son troisième mariage avec Christine de Ganay naissent deux autres enfants : Caroline (1967) et Olivier (1969). Après avoir divorcé, celle-ci se remariera en 1976 avec Frank G. Wisner, fils d'un directeur général de la CIA, alors responsable du département d'État des États-Unis, chez lequel Nicolas Sarkozy fera plusieurs séjours.

Nicolas Sarkozy s'est marié trois fois et il est père de quatre enfants : Pierre (1985) et Jean (1986), nés de son mariage avec Marie-Dominique Culioli (mariés en 1982, divorcés en 1996), Louis (1997), né de son mariage avec Cécilia Ciganer-Albéniz (mariés en 1996, divorcés en 2007), et Giulia (2011), née de son mariage avec Carla Bruni-Tedeschi (le mariage a eu lieu le 2 février 2008 dans le Salon vert du palais de l'Élysée, sans publication des bans avec l'autorisation du procureur de la République, afin de ne pas « troubler l'ordre public »). Sa vie privée avec son épouse Cécilia fut largement médiatisée, y compris ses difficultés conjugales en 2005-2007.

Études et formation

Patrick Buisson et Nicolas Sarkozy

Élève du lycée Chaptal (8e arrondissement de Paris), il quitte cet établissement pour redoubler sa sixième au cours privé Saint-Louis de Monceau situé 17 rue de Monceau, dans le même quartier. Nicolas Sarkozy obtient, après un oral de rattrapage, un baccalauréat B en 1973 (selon Claude Lelièvre, il obtient notamment 8/20 à l'épreuve de mathématiques et 7/20 à l'écrit de français). Hésitant entre la carrière de journaliste et celle d'avocat, il s'inscrit à la faculté de droit de l'université Paris-X Nanterre.

Étudiant dans cette université, il y obtient une maîtrise de droit privé en 1978. L'année suivante, il obtient un diplôme d'études approfondies (DEA) en sciences politiques, lors de la deuxième session, avec la mention « assez bien ». Il rédige un mémoire sur le référendum du 27 avril 1969. Il entre à l'Institut d'études politiques de Paris, section « Pol.Eco.Soc. », dont il sort en 1981, non diplômé. Selon Catherine Nay, cet échec est probablement dû à une note éliminatoire en anglais, son point faible, malgré d'excellents résultats dans les autres matières1. Il obtient, en 1980, le certificat d'aptitude à la profession d'avocat (CAPA). Il raconte volontiers que, pour financer ses études de droit, il a travaillé comme vendeur de glaces, livreur de fleurs et jardinier chez Truffaut pendant deux ans.

Nicolas Sarkozy et Emmanuel Macron

Il effectue son service militaire en 1978, à la base aérienne 117 Paris (place Balard), dans le 15e arrondissement de Paris, où il appartient au Groupe rapide d'intervention, une unité chargée des tâches de propreté.

Décorations françaises

  • Chevalier de l'ordre national de la Légion d'honneur le 31 décembre, puis grand-croix de droit en tant que grand-maître de l'ordre le 16 mai 2007.
  • Grand-croix de l'ordre national du Mérite en 2007 en tant que grand-maître de l'ordre du 16 mai 2007 au 15 mai 2012.
  • Médaille du RAID, pour son rôle lors de la prise d'otages de la maternelle de Neuilly.

Décorations étrangères

  • Arménie : chevalier de l'ordre de la Gloire.
  • Belgique : commandeur de l'ordre de Léopold.
  • Brésil : grand-collier de l'ordre national de la Croix du Sud.
  • Bulgarie : cordon de l'ordre de Stara Planina.
  • Côte d'Ivoire : grand-croix de l'ordre national.
  • Espagne : chevalier de l'ordre de la Toison d'or.
  • Espagne : collier de l'ordre de Charles III.
  • Géorgie : ordre de la Victoire de Saint-Georges.
  • Kazakhstan : ordre de l'Aigle d'Or.
  • Monaco : grand-croix de l'ordre de Saint-Charles.
  • Royaume-Uni : chevalier grand-croix de l'ordre du Bain.
  • Ukraine : 1re classe de l'ordre du Prince Iaroslav le Sage.

Bibliographie

Ouvrages de Nicolas Sarkozy :

  • Georges Mandel. Le moine de la politique, biographie de Georges Mandel, Grasset, 1994. (ISBN 978-2-246-46301-6)
  • Libre, coéd. Robert Laffont - Fixot, Paris, 2001, 330 p. (ISBN 2-221-08909-X)
  • (Préface Gianfranco Fini) Témoignage, XO éditions, 2006, 288 p. (ISBN 978-2-84563-287-5)
  • Ensemble, XO Éditions, Paris, 2007, 158 p. (ISBN 978-2-84563-345-2)
  • La France pour la vie, Plon, Paris, 2016, 259 p. (ISBN 978-2259248945)
  • Tout pour la France, Plon, Paris, 2016, 231 p. (ISBN 978-2-259-25125-9)
  • Passions, éditions de l'Observatoire, 2019, 368 p. (ISBN 979-10-329-0831-0)
  • Le Temps des tempêtes, tome 1, éditions de l'Observatoire, 2020, 528 p. (ISBN 979-10-329-1716-9)
  • Promenades, Herscher, 2021. (ISBN 978-2-733-50437-6)

Ouvrages sur Nicolas Sarkozy :

  • Ghislaine Ottenheimer, Les Deux Nicolas, éd. Plon, 22 novembre 1994.
  • Anita Hausser, Sarkozy, l'ascension d'un jeune homme pressé, Belfond, 1995, réédition en 2006.
  • Christophe Barbier, La Comédie des orphelins. Les vrais fossoyeurs du gaullisme, Grasset, 2000.
  • Michaël Darmon, Sarko Star, éd. du Seuil, 2004.
  • Nicolas Domenach, Sarkozy au fond des yeux, éd. Jacob-Duvernet, 2004.
  • Béatrice Gurrey, Le Rebelle et le roi, éd. Albin Michel, 2004 (sur les rapports Sarkozy-Chirac).
  • Richard Monvoisin, Le Sarkozy sans peine Vol. 1 : la république, les religions, l’espérance, Infokiosques, 2005, Infokiosques [archive], 2005.
  • Paul Ariès, Misère du sarkozysme, cette droite qui n'aime pas la France, éd. Parangon/Vs, 2005.
  • Victor Noir, Nicolas Sarkozy ou le destin de Brutus, Éditions Denoël, 2005 (ISBN 978-2-207-25751-7).
  • Frédéric Charpier, Nicolas Sarkozy. Enquête sur un homme de pouvoir, Presses de la Cité, 2006.
  • Philippe Cohen, Richard Malka et Riss : La Face karchée de Nicolas Sarkozy, BD (2 novembre 2006), Vents d'Ouest / Fayard Éditions (ISBN 978-2-7493-0309-3).
  • Noël Mamère, Sarkozy, mode d'emploi, éd. Ramsay, 2006.
  • Serge Portelli, Traité de démagogie appliquée : Sarkozy, la récidive et nous, éd. Michalon, 2006.
  • Marianne, « Ce qu'il y a de Bush en lui », no 523, 28 avril 2007.
  • Catherine Nay, Un Pouvoir nommé désir, Grasset, 2007 (ISBN 978-2-246-68001-7).
  • Éric Dupin, À droite toute, Fayard, 2007.
  • Hedwige Chevrillon, Sarkozy Connexion, Hachette littératures, 17 janvier 2007.
  • Jean-Luc Porquet, Le Petit Démagogue, éd. La Découverte, 18 janvier 2007.
  • Collectif, « Sarkozy vu d'ailleurs », numéro spécial de La Vie des Idées, février 2007.
  • Serge Portelli, Ruptures, mars 2007, licence de mise à disposition Creative Commons NC-BY-SA [lire en ligne [archive]] [PDF].
  • Christophe Barbier, La Saga Sarkozy, éd. L'Express, 8 mars 2007.
  • Azouz Begag, Un mouton dans la baignoire, Fayard, 11 avril 2007 (ISBN 978-2-213-63375-6).
  • Alain Badiou, Circonstances, 4. De quoi Sarkozy est-il le nom ?, Nouvelles Éditions Lignes, 2007.
  • Bruno Jeudy et Ludovic Vigogne, Nicolas Sarkozy : De Neuilly à l'Élysée, L'Archipel, 2007 (ISBN 978-284-187953-3).
  • Philippe Cohen, Richard Malka et Riss : Sarko Ier (BD), Vents d'Ouest / Fayard Éditions, 16 mai 2007 (ISBN 978-2-7493-0400-7).
  • Yasmina Reza, L'Aube, le soir ou la nuit, Flammarion, 28 août 2007 (ISBN 978-2-08-120916-9).
  • Collectif, « La new droite. Une révolution conservatrice à la française ? », no 52 de La revue Mouvements, Paris, La Découverte, novembre 2007 (ISBN 978-2-7071-5354-8).
  • Patrick Rambaud, Chronique du règne de Nicolas Ier, Grasset, 24 janvier 2008 (ISBN 978-2-246-73571-7).
  • François Léotard, Ça va mal finir, Grasset, mars 2008479.
  • Jean Véronis, Louis-Jean Calvet, Les mots de Nicolas Sarkozy, Éditions du Seuil, 6 mars 2008 (ISBN 978-2-02-095631-4).
  • Pierre Lembeye, Sarkozy un président chez le psy, Scali, 12 mars 2008 (ISBN 978-2-35012-251-9).
  • Pierre Moscovici, Le Liquidateur, Hachette Littératures, 14 mars 2008 (ISBN 978-2-01-237399-0).
  • Laurent Joffrin, Le roi est nu, Robert Laffont, 19 mars 2008 (ISBN 978-2-221-11086-7).
  • Laurence de Cock, Fanny Madeline, Nicolas Offenstadt et Sophie Wahnich, Comment Nicolas Sarkozy écrit l'histoire de France, Agone, coll. « Passé et Présent », 4 avril 2008 (ISBN 978-2-7489-0093-4).
  • Pierre Musso, Le Sarkoberlusconisme, éditions de l'Aube, 30 avril 2008 (ISBN 978-2-7526-0472-9).
  • Antoine Glaser et Stephen Smith, Sarko en Afrique, Plon, 16 octobre 2008 (ISBN 978-2-259-20896-3).
  • Philippe Cohen, Richard Malka et Riss, Carla et Carlito ou la vie de château (BD), Vents d'Ouest / Fayard Éditions, 6 novembre 2008 (ISBN 978-2-35648-034-7).
  • Bastien François, La Constitution Sarkozy, Odile Jacob, 19 février 2009 (ISBN 978-2-7381-2250-6).
  • Paul-Éric Blanrue, Sarkozy, Israël et les juifs, Oser dire, 20 mai 2009 (ISBN 978-2-919937-12-7).
  • Pierre Musso, Télé-politique : le sarkoberlusconisme à l'écran, éditions de l'Aube, 27 novembre 2009 (ISBN 978-2-8159-0007-2).
  • Alix Bouilhaguet, La Carpe et le Lapin, Paris, éditions du Moment, 2010, 201 p. (ISBN 978-2-35417-067-7).
  • Thomas Legrand, Ce n'est rien qu'un président qui nous fait perdre du temps, Stock, 20 janvier 2010 (ISBN 978-2-234-06413-3).
  • Marie-Ève Malouines, Nicolas Sarkozy : Le pouvoir et la peur, Stock, 2010 (ISBN 978-2-234-06483-6).
  • Alexandre Kara et Philippe Martinat, DSK - Sarkozy : Le duel - Biographie comparative, Max Milo, 2010 (ISBN 978-235-341088-0).
  • Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, Le Président des riches, La Découverte, 2010 (ISBN 978-2-35522-018-0), [lire en ligne [archive]].
  • Fabrice Arfi, Fabrice Lhomme, Le Contrat. Karachi, l'affaire que Sarkozy voudrait oublier, Stock, 2010 (ISBN 978-223-406239-9).
  • Franz-Olivier Giesbert, M. le Président : Scènes de la vie politique (2005-2011), Paris, Flammarion, avril 2011, 287 p. (ISBN 978-2-08-125953-9).
  • Gérard Davet et Fabrice Lhomme, Sarko m'a tuer, Stock, 2011 (ISBN 978-2234069510).
  • Francis Brochet, Inventaire après rupture : Comment Sarkozy a changé la France, Bourin Éditeur, 2011 (ISBN 978-2849412589).
  • Pierre Péan, La République des mallettes - Enquête sur la principauté française de non-droit, Fayard, 2011 (ISBN 978-2-21-366606-8).
  • Maurice Szafran et Nicolas Domenach, Off : ce que Nicolas Sarkozy n'aurait jamais dû nous dire, Fayard, 2011 (ISBN 978-221-366184-1).
  • Mélanie Delattre et Emmanuel Lévy, Un quinquennat à 500 milliards, Mille et une nuits, 2012 (ISBN 9782755505870).
  • Damon Mayaffre, Nicolas Sarkozy 2007-2012. Mesure et démesure du discours, Paris, Presses de Science Po, 2012 (ISBN 978-2-7246-1243-1).
  • Éric Brunet, Pourquoi Sarko va gagner, Albin Michel, 2012 (ISBN 9782226238658).
  • Catherine Nay, L'Impétueux, Grasset, 2012 (ISBN 9782246790105).
  • Marie-Célie Guillaume, Le Monarque, son fils, son fief, Éditions du moment, 2012 (ISBN 9782354171605).
  • Michel Winock, La Droite, hier et aujourd'hui, Perrin, 2012.
  • Roselyne Bachelot, À feu et à sang : Carnets secrets d'une présidentielle de tous les dangers, Flammarion, 2012480.
  • Ludovic Vigogne et Éric Mandonnet, Ça m'emmerde, ce truc : 14 jours dans la vie de Nicolas Sarkozy, Grasset, 2012 (ISBN 978-2246803072).
  • Arnaud Leparmentier, Nicolas Sarkozy. Les coulisses d'une défaite : chronique d'un échec annoncé, Archipel, 2012 (ISBN 978-280-980719-6).
  • Philip Gourevitch, No exit - Nicolas Sarkozy, Allia, 2012 (ISBN 978-284-485570-1).
  • Bruno Dive, La métamorphose de Nicolas Sarkozy, Jacob Duvernet, 2012 (ISBN 978-2847243857).
  • Benjamin Sportouch et Jérôme Chapuis, Le naufragé. L'histoire secrète d'une descente aux enfers, Flammarion, 2012 (ISBN 978-208-128215-5).
  • Nicolas Barotte et Nathalie Schuck, Coups pour coups, Éditions du Moment, 2012 (ISBN 978-235-417154-4).
  • Laurent Neumann, Les dessous de la campagne présidentielle, Fayard, 2012 (ISBN 978-221-366897-0).
  • Philippe Corbé, La dernière campagne : Les 500 jours du sarkozysme, Grasset, 2012 (ISBN 978-224-678574-3).
  • (en) John Gaffney, « Leadership and style in the French Fifth Republic: Nicolas Sarkozy's presidency in historical and cultural perspective » in : French Politics,‎ décembre 2012, p. 345-363 (DOI 10.1057/fp.2012.18).
  • Geneviève Boucher, « Louis XVII contre les barbares : de l’histoire révolutionnaire au sarkozysme [archive] », @nalyses, vol. 7, no 3, automne 2012, p. 231-257.
  • Catherine Graciet, Sarkozy-Kadhafi. Histoire secrète d'une trahison, Le Seuil, 2013 (ISBN 978-202-110262-8)
  • Fabrice Lhomme, Gérard Davet, SARKO S'EST TUER, Stock, 2014 (ISBN 978-221-366897-0).
  • Violette Lazard, Bigmagouilles, Stock, 2014 (ISBN 978-223-407891-8)481.
  • Samuel Pruvot, Le mystère Sarkozy, éditions du Rocher, 2016, 180 pages
  • Nathalie Schuck, Frédéric Gerschel, Ça reste entre nous, hein ? : Deux ans de confidence de Nicolas Sarkozy, Flammarion, 2014 (ISBN 978-208-131451-1), 276 pages.
  • Fabrice Arfi, Karl Laske, Avec les compliments du Guide, Fayard, 2017 (ISBN 978-221-368704-9)

Cité dans :

  • Thierry Baudet, Indispensables frontières. Pourquoi le supranationalisme et le multiculturalisme détruisent la démocratie, préface de Pascal Bruckner, Éditions du Toucan, Paris, 2015. (Traduction de : De Aanval op de Natiestaat)