Marius Plateau

De Metapedia.

Marius Plateau
Marius Plateau 3.jpg
Marius Plateau 4.jpg
Marius Plateau
Marius Plateau (8 juillet 1886 - Paris 23 janvier 1923), militant royaliste et d'Action française, co-fondateur de la Fédération nationale des camelots du roi en 1908 et secrétaire de la Ligue d'Action française de 1918 à son assassinat.

Ingénieur de profession participe à l'affaire Thalamas, durant laquelle il est arrêté et condamné à deux mois de prison, et est un des fondateurs de la Fédération nationale des camelots du roi dont il est le secrétaire-général à partir d'octobre 1909.

Sergent pendant la première guerre mondiale, il reçoit une citation à l'ordre de l'armée. Il termine la guerre affaibli, mutilé et à moitié sourd.

Devenu secrétaire de la Ligue d'Action française, il est assassiné à coup de revolver, au siège de l'AF, le 23 janvier 1923, par une jeune anarchiste, Germaine Berton.

Son enterrement est l'occasion d'émeutes durant lesquelles les sièges des journaux L'Oeuvre et L'Ère nouvelle sont dévastés.

Après l'acquittement de Germaine Berton, le 24 décembre 1923, de nouvelles émeutes éclatent durant lesquelles le démocrate chrétien Marc Sangnier sera passé à tabac.

Maxime Réal del Sarte, réalisera le monument funéraire de Marius Plateau au cimetière de Vaugirard.

Le 22 janvier 1930 fut créée l'Association Marius Plateau, regroupant des anciens combattants membres de l'Action française. Elle existe toujours et a ajouté à ses buts "le maintien du souvenir et des traditions des Camelots du Roi et la défense de l’Armée française".

Lien externe

Outils personnels