Georg Lomer

De Metapedia
Aller à : navigation, rechercher
Lomer Georg.jpg

Georg Lomer (1877-1957) païen et occultiste allemand dans la tradition völkisch.

Né le 12 septembre 1877 à Loosten près de Wismar, Lomer reçut une formation de médecin, profession qu'il exerça dès 1901. Il se spécialisa en psychiatrie et fut en contact avec Sigmund Freud et Carl Gustav Jung. En 1908, dans la revue Die Umschau (n° 21, 23 mai 1908, Francfort), il commenta favorablement les lois eugéniques américaines et prit position en faveur de la stérilisation des déficients mentaux.

Il entra en contact avec le mouvement théosophique avant la première guerre mondiale. Alors que ses premiers travaux avaient pour objet la critique du christianisme, ses écrits des années 1925-1930 furent consacrés aux diagnostics et à la médecine alternative basés sur la chiromancie, l’onirocritie et l’autosuggestion.

En 1925, il commença à s’intéresser à l’astrologie. Cette année-là, il collabora avec la célèbre astrologue Elsbeth Ebertin à un supplément du magazine théosophe Zum Licht (Vers la lumière), consacré à l’astrologie et à la graphologie.

En 1929, il fit paraître à Hanovre un périodique du nom d’Asgard avec comme sous-titre « une feuille de combat pour les dieux de la patrie ». Son paganisme se manifesta aussi dans la brochure Hakenkreuz und Sowjetstern (Croix gammée et étoile soviétique - 1925), une analyse des significations profondes de ces symboles et des mouvements qui y étaient associés, et dans Die Götter der Heimat (Les dieux de la patrie - 1927), où se mêlaient les références à un renouveau de la religion germanique et à l’astrologie.

Lomer, comme les occultistes aryanistes de l’après-guerre, utilisait des thèses occultistes pour éclairer l’héritage aryen oublié. Parmi les contributeurs d’Asgard on compta Friedrich Bernhard Marby, Ernst Wachler – membre de la Société Thulé – et Gregor Schwartz-Bostunitsch, un conspirationiste et anti-communiste mystique.

Durant le Troisième Reich, il continua de publier des ouvrages et collabora à Mensch im All, le journal de l'astrologue Reinhold Ebertin (membre en 1925 de l'association des occultistes racistes Deutsche Arbeitsgemeinschaft für Menschenkenntnis und Menschenschiksal). Il aurait été, selon certaines sources, victime de la répression qui frappa certains occultistes allemands et emprisonné à deux reprises.

Au lendemain de la guerre, il reprit ses activités occultistes et païennes jusqu'à son décès.

Dans les années 1930, il écrivit un ouvrage sous forme de lettres qui ne fut pas publié de son vivant. Celui-ci parut en partie en annexe de l'édition anglaise du livre Frabado, le magicien en 1979, puis fut publié en totalité en anglais et en français sous le titre, dans cette dernière langue, de Sept lettres pour le développement secret des pouvoirs de l'âme.

Oeuvres

  • Die Mystik des Traumes. (Die Okkulte Welt 34). J. Baum, Pfullingen, 1921.
  • Die Sprache der Hand. Ein chirosophisches Lehrbuch. Baumanns Verlag, Bad Schmiedeberg u. Leipzig, 1925.
  • Die Götter der Heimat - Grundzüge einer germanischen Astrologie. Baumanns Verlag, Bad Schmiedeberg u. Leipzig, 1927.
  • Die Evangelien als Himmelsbotschaft. Astrologische Beiträge zur Rassen-und Religionsfrage. Sonnenverlag, Hannover.
  • Astrologie und Heilkunde - Eine Einführung, Beilage zum Neuen Hausschatz der Heilkunde. Ernst Wiest Nachf, Leipzig, 1936.
  • Sternengesänge - Neue Gedichte. Sonnenverlag, Bad Pyrmont, 1940.
  • Das Hohelied des Himmels. Band I bis V. Astrologisches Praktikum in Bruchstücken aus Klinik und Leben. Mit 20 Abbildungen und vielen Tabellen mit Bild, Faksimile, Gedicht u. Horoskop des Verfassers. Erstausgabe Bad Schmiedeberg u. Leipzig, F. E. Baumanns Verlag Lothar Baumann; bei III u. IV überklebt vom Spiegel-Vlg. Hermann Bauer, Freiburg / (Heft V) Hannover, Sonnenverlag 1927-1937. Un abrégé de la série parut en 1955 chez Baumgartner Verlag Warpke-Billerbeck; le dernier chapitre y est intitulé: Sternenweistum als religiöse Hauptgrundlage aller alten Kulturvölker.
  • Mars ohne Maske. Der Krieg als Krankheit und Sexualrausch. Baumgartner, Warpke-Billerbeck.
Inhalt: Menschengeschichte, Katastrophengeschichte! - Krieg, ein Raubtier-Erbe? - Die Masse & ihre Geisteshaltung - Pathologische Menschen als Werkzeug der Geschichte - Krieg & Sexualität - Die Sexualität der Kriegsgötter - Sein- oder Nichtsein?
  • Christus astrologisch gesehen. Baumgartner, Warpke-Billerbeck, 1955.
  • Bismarck's Stern und Unstern. Ein Fern-Sonnengemälde. Mit Fixstern-Tabelle (130 Fixsterne). Baumgartner, Warpke-Billerbeck.
  • Sept lettres pour le développement secret des pouvoirs de l'âme, Alexandre Moryason, Paris, 2001.