Alain Bonnet dit Alain Soral

De Metapedia
(Redirigé depuis Alain Soral)
Aller à : navigation, rechercher

Alain Bonnet, dit Alain Soral (pseudonyme inspiré du nom d'actrice de sa soeur Agnès Soral), né le 2 octobre 1958 à Aix-les-Bains, est un essayiste, journaliste et réalisateur franco-suisse.

Il est le fondateur de l'association Egalité et réconciliation.

Il est marié et vit longtemps à Bayonne, avant d'annoncer son installation en Suisse en 2019.

Biographie

De 1958 à 1975, il subit une enfance douloureuse de bourgeois déclassé, fils d'un couple mal marié il est battu par son père et juge sa mère "passive et froide". Son père exerce la profession de conseiller juridique et est incarcéré en Suisse en 1973 pour escroquerie. Il quitte à sa majorité le domicile parental de la Cité des Merlettes à Annemasse et monte à Paris pour se lancer dans le journalisme. Il est reçu au concours d'entrée de l'école des Beaux-Arts de Paris. Il aurait suivi des cours à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales.

Il est pigiste pour le magazine féminin 20 ans puis écrit à la rubrique "rumeurs "d'Entrevue.

Débuts en politique

Il entre au Parti Communiste français (cellule Paul Langevin) et entame une lecture approfondie de Marx, Lukacs, Wallon, Goldmann et Clouscard.

Du Front national à Égalité et Réconciliation

Alain Soral quittera plus tard le PCF pour rejoindre le Front National, qu'il quittera également pour se consacrer plus amplement à son association Egalité et réconciliation lancée en juin 2007, ayant pour objectif de regrouper la « Gauche du travail » et la « Droite des valeurs ».

Installation en Suisse

En novembre 2019, la presse annonce qu'il a loué un appartement à Lausanne en Suisse.

Prise de positions

Politique française (système de l'UMPS)


Section à compléter.

Dénonciation du communautarisme


Section à compléter.

Critique du féminisme


Section à compléter.

Conflit israélo-palestinien


Section à compléter.

Travaux d'édition : Kontre Kulture

En mars 2011, Alain Soral lance sa propre maison d'édition, Kontre Kulture, dont le nom est accompagné du slogan « Culture pour tous ».

Modes de fonctionnement

Kontre Kulture publie trois catégories d'ouvrages. La première regroupe des livres produits par Alain Soral lui-même et par des proches ou des collaborateurs d'Égalité et réconciliation, comme Paul-Eric Blanrue, Pierre de Brague, Lucien Cerise, Farida Belghoul ou le dessinateur Zéon.

La maison a connu une expansion rapide grâce à une deuxième catégorie d'ouvrages, à savoir des titres tombés dans le domaine public ou présupposés comme tels : Iliade et Odyssée, Pierre-Joseph Proudhon, Maurice Barrès, Maurice Bardèche ou Léon Bloy.

Kontre Kulture s'adonne en troisième lieu à ce qui relève d'actes de piraterie intellectuelle : la réédition d'ouvrages et de traductions sans que les détenteurs des droits sur ceux-ci ne soient même consultés. La maison d'Alain Soral a ainsi publié Sexe et caractère d'Otto Weininger, Mes idées politiques de Charles Maurras, ainsi que Révolte contre le monde moderne et Métaphysique du sexe de Julius Evola, sans que n'en soient informés ni la maison d'édition suisse L'Âge d'homme, détentrice des droits sur les quatre titres cités, ni les Edizioni Mediterranee ou la Fondazione Julius Evola (détentrices des droits sur les titres en langue d'origine), ni l'auteur des traductions françaises des deux livres de Julius Evola, Philippe Baillet[1]. Les tentatives de conciliation entreprises par les éditions de L'Âge d'homme, en proie à des difficultés financières, se sont heurtées à l'ironie des représentants de Kontre Kulture.

Cette façon de fonctionner, ajoutée à une qualité d'impression très sommaire, permet à Kontre Kulture de vendre ses produits à des prix particulièrement bas. Ceci a fourni les clés du succès de l'entreprise.

Publications

  • Les Mouvements de mode expliqués aux parents, Robert Laffont, 1984. (avec H. Obalk et A. Pasche)
  • Sociologie du dragueur , Editions Blanche, 1996
  • Vers la féminisation ? , Editions Blanche, 1999
  • La vie d'un vaurien , Editions Blanche, 2001
  • Jusqu'où va-t-on descendre ?, Editions Blanche, 2002
  • Socrate à Saint-Tropez, Editions Blanche, 2003
  • Misères du désir, Editions Blanche, 2004
  • Chute!, Eloge de la disgrâce, Editions Blanche, 2006
  • Comprendre l’Empire : Demain la gouvernance globale ou la révolte des Nations, Paris, Blanche, 2011, 237 p.
  • Chroniques d’avant-guerre, Paris, Blanche, 2012, 280 p.
  • Dialogues désaccordés : Combat de Blancs dans un tunnel (en collaboration avec Éric Naulleau), Paris, Hugo & Cie, 2013, 232 p.

Film

  • Confession d’un dragueur, 2001

Notes et références

  1. Philippe Baillet, Pour l'honneur d'un camarade - Guillaume Faye (1949-2019) par-delà censure et récupération, Le Tocsin blanc, Budapest, 2020, 72 p., p. 20-22