Étienne Balibar

De Metapedia
Aller à : navigation, rechercher

Étienne Balibar, né le 23 avril 1942 à Avallon dans l'Yonne, est un philosophe marxiste français.

Biographie

En 1960, Étienne Balibar est reçu comme ses parents à l'École normale supérieure, où Louis Althusser aura une influence déterminante sur lui : mais s'il adopte d'abord l'interprétation structuraliste de Karl Marx, dont éloignera ensuite. En 1961, il est opposé à la guerre d'Algérie et participe aux services d'ordre des étudiants de l'UNEF puis de l'UEC avant d’adhérer au Parti communiste dont il sera exclu en 1981 à la suite de la publication d'un article intitulé « De Charonne à Vitry » dans Le Nouvel Observateur. Il obtient une licence de philosophie à la Sorbonne, suivie l'année suivante d'un diplôme d'études supérieures, sous la direction de Georges Canguilhem. Le fait d'être marxiste, en philosophie, se définit pour lui comme un questionnement à l'égard de la philosophie.

En 1964, il est reçu à l'agrégation de philosophie et commence à enseigner. Son premier poste l'amène en Algérie à l'université d'Alger Benyoucef Benkhedda, où il est assistant en tant que volontaire pour la coopération, de 1965 à 1967.

En 1982, il crée avec Dominique Lecourt la collection « Pratiques théoriques » aux Presses universitaires de France.

En 1987, il soutient une thèse sur travaux à l'université de Nimègue.

Il est membre du comité de parrainage du Tribunal Russell sur la Palestine dont les travaux ont commencé le 4 mars 2009 et un militant depuis des années de la cause palestinienne.

Étienne Balibar est activement engagé en faveur des immigrés clandestins qu'il désigne sous le terme de « prolétaires au sens strict ». Il défend le droit de cité des étrangers en Europe, soutenant que la « frontière est, comme l'armée ou la police, une institution non démocratique qui accompagne paradoxalement la souveraineté du peuple ». Il se déclare, en décembre 2018, à propos du mouvement des gilets jaunes en France, « dans la passion et l'expectative ».

Famille

Étienne Balibar est le fils de Jean Balibar, normalien agrégé de mathématiques révoqué comme « juif » du lycée Condorcet le 18 décembre 1940, et de Renée Charleux (1915-1998), professeur de lettres classiques et historienne de la langue française. Son frère cadet Sébastien est physicien. Ses grands-parents paternels, un mécanicien dentiste et une couturière, avaient fui les pogroms de leur Ukraine natale. Étienne Balibar est le mari de la physicienne Françoise Dumesnil et le père de l'actrice Jeanne Balibar.

Bibliographie

  • (avec Louis Althusser, Pierre Macherey, Jacques Rancière, Roger Establet) Lire le Capital , Éditions François Maspero, 1965.
  • Cinq études du matérialisme historique, Éditions François Maspero, 1974.
  • Sur la dictature du prolétariat, Éditions François Maspero, 1976.
  • Spinoza et la politique, PUF, 1985.
  • (avec Immanuel Wallerstein) Race, Nation, Classe, La Découverte, 1988.
  • Écrits pour Althusser, La Découverte, 1991.
  • La Crainte des masses. Politique et philosophie avant et après Marx, Galilée, 1997.
  • Droit de cité. Culture et politique en démocratie, Éditions de l'Aube, 1998. (Réédition augmentée PUF, collection « Quadrige », 2002.)
  • Sans-papiers : l’archaïsme fatal, La Découverte, 1999.
  • La philosophie de Marx, La Découverte, 1993.
  • Nous, citoyens d’Europe ? Les frontières, l’État, le peuple, La Découverte, 2001
  • L'Europe, l'Amérique, la Guerre. Réflexions sur la médiation européenne, La Découverte, 2003
  • (ouvrage collectif) Antisémitisme : l'intolérable chantage - Israël-Palestine, une affaire française ?, La Découverte, 2003
  • Europe, Constitution, Frontière, éditions du Passant Passant, 2005
  • Très loin et tout près, Bayard Centurion, 2007
  • (avec Immanuel Wallerstein) Race, nation, classe, La Découverte, 2007.
  • (ouvrage collectif) Pensées critiques : dix itinéraires de la revue Mouvements : 1998-2008, La Découverte, 2009.
  • Violence et civilité : Wellek Library Lectures et autres essais de philosophie politique, Éditions Galilée, 2010.
  • La proposition de l'égaliberté, PUF, 2010.
  • Citoyen sujet et autres essais d'anthropologie philosophique, Pratiques théoriques, PUF, 2011.
  • Saeculum. Culture, religion, idéologie, Éditions Galilée, 2012.
  • (avec Marie-Claire Caloz-Tschopp, Ahmet İnsel, André Tosel) Violence, civilité, révolution. Autour d'Étienne Balibar, La Dispute, 2015.
  • Europe, Crise et fin ?, collection « Diagnostics », Éditions Le Bord de l'eau, 2016.
  • Des Universels. Essais et conférences, Éditions Galilée, 2016.
  • Spinoza politique. Le transindividuel, PUF, 2018.
  • Histoire interminable. D'un siècle à l'autre, écrits 1, La découverte, 2020.
  • Passion du concept. Epistémologie, théologie et politique, écrits 2, La découverte 2020.