Metapedia connaît une importante phase d'expansion et nous avons, de ce fait, besoin de votre aide pour l'accroître : faîtes un don pour la cause.

Charles Champetier

De Metapedia.

Charles Champetier, journaliste et essayiste du Groupement de recherche et d’études pour la civilisation européenne (GRECE), communément appelé « Nouvelle Droite ».

Biographie

Né le 21 septembre 1968 à Villeneuve-Saint-Georges dans le Val-de-Marne, Charles Champetier milite un temps au cours de son adolescence au Front national de jeunesse (FNJ) avant de s’en détourner, plus attiré par le débat des idées que par le collage d’affiches et le tractage sur les marchés. Un temps proche des nationalistes révolutionnaires du mouvement Troisième voie, il découvre alors les travaux du GRECE grâce à la collection des numéros de Nouvelle École de ses parents qui en sont des lecteurs assidus.

Il commence alors à militer au GRECE à la fin des années 1980. Il anime, avec d’autres jeunes Franciliens, la Nouvelle Droite-Jeunesse, et dirige son bulletin, Métapo. Vite remarqué par les responsables du GRECE, Charles Champetier voit son premier article consacré au XXIIIe colloque du GRECE, « Crépuscule des blocs, aurore des peuples », publié dans le n°68 (été 1990) d’Éléments. Séduit par sa maturité intellectuelle et son énergie, le directeur de publication alors d'Éléments, François E. Van Adler, lui confie la direction d’un « Supplément bibliographique » qui paraît à l’intérieur des n°69 et 70 de ce périodique. Puis, Charles Champetier est nommé rédacteur en chef au n°71 d’automne 1991.

Dès lors, outre Éléments, par ses articles, Charles Champetier collabore aux revues Krisis, Cartouches, Vouloir, Orientations, Le Quotidien de Paris, etc. Il écrit aussi pour Nouvelle École dont il assure la rédaction en chef du n°47 (1995) au n°52 (2001). Devenu secrétaire "Études et Recherches" du GRECE, une fonction naguère occupée par Philippe Gibelin et Guillaume Faye, il participe à la rédaction du Lien, le bulletin interne du GRECE. Il participe enfin aux colloques annuels du GRECE, à des conférences fédérales des responsables, à ses universités d’été, à des réunions thématiques ou à des cafés philosophiques, soit comme organisateur, soit en tant qu’intervenant.

Agitateur d’idées et défenseur de l’Europe européenne, Charles Champetier, assisté par Arnaud Guyot-Jeannin et Laurent Ozon, lance le 24 mars 1999 le Collectif Non à la Guerre (CNG) et la pétition d’audience internationale « Les Européens veulent la paix ». C’est une réaction aux bombardements de l’OTAN sur la Yougoslavie au sujet du Kossovo.

Un mois auparavant, dans le n°94 d'Éléments (février 1999), on peut lire « La Nouvelle Droite de l’an 2000 », un manifeste qu’il a co-écrit avec Alain de Benoist. Après un intense débat interne, une seconde version revue, corrigée et améliorée est publiée en 2000 sous forme d’un opuscule non signé intitulé Manifeste pour une renaissance européenne.

S’intéressant de plus en plus aux sciences du vivant, Charles Champetier s'éloigne vers 2001 de l’action métapolitique. Il cesse d’exercer la rédaction en chef d'Éléments au n° 103 de décembre 2001, remplacé par Michel Marmin. Depuis, Charles Champetier semble n’avoir plus publié et se consacrerait pleinement à la biologie, à la génétique et aux biotechnologies.

Charles Champetier est père de quatre enfants aujourd’hui presque majeurs.

Bibliographie

  • Avec David Barney et Christian Lavirose, La Nouvelle Inquisition. Ses acteurs. Ses méthodes. Ses victimes. Essai sur le terrorisme intellectuel et la police de la pensée, Le Labyrinthe, 1993, 126 p.
  • L’utilitarisme, imaginaire moderne, GRECE, collection Point de vue, n° 4, sans date, 23 p.
  • Lire Drewermann, GRECE, collection Point de vue, n° 12, sans date, 25 p.
  • Homo consumans. Archéologie du don et de la dépense, Le Labyrinthe, 1994, 159 p.
  • Collectif, Le Mai 68 de la Nouvelle Droite, Le Labyrinthe, 1998, 175 p.
  • Non signé, Manifeste pour une renaissance européenne. À la découverte du GRECE, Son histoire, ses idées, son organisation, GRECE, 2000, 123 p.
Outils personnels